PLANET24.COM ..

…l’info du monde en continu …

Economie : L’historique et la Gestion du marché Mboppi à Douala au Scanner ; La C U D au cœur des manœuvres et trafics d’influences.

Posted by planet24 on avril 24th, 2017

La Conférence de presse donnée tout récemment à douala par Alice MAGUEDJIO par ailleurs Secrétaire Générale et porte parole de l’association des commerçants dynamiques du Marché Mboppi ( ASCODYMM) était axée principalement sur la genèse de la gestion opaque du marché mboppi depuis sa création à l’attribution des lopins de terre jusqu’à la distribution anarchique des servitudes par les régisseurs véreux et autres mboppi.jpegagents de la Communauté urbaine de douala .

Considéré comme le plus grand marché de vente en gros dans la sous région Afrique centrale , le marché de mboppi a connu dés lors plusieurs  péripéties dans son évolution ; placé sur la tutelle de la communauté urbaine de douala , cette dernière n’a jamais contribué d’une manière pratique au développement de ce marché  .Sorti de terre par la force et le courage des commerçants qui ont bataillé dur pour rendre cet endroit un espace commercial par Excellence dont la gestion par la tutelle repose sur le trafic d’influences et à des fins inavouées .

Jusqu’au début des années 80 cet endroit était une zone marécageuse laissée en friche c’est à la suite d’extension et la sécurisation de la zone portuaire de Douala que le gouvernement procède au déguerpissement des riverains installés dans les zones de youpwe, marché Besseke , marché ancienne gare que ces derniers ont été recasés dans la zone de mboppi par le sous préfet de douala 1er ainsi la viabilisation de cet espace a été faite uniquement par les commerçants eux même .

Pomme de discorde

Le droit de place institué par la C U D qui était de 3000frs par mois n’a cesser de grimper au fil des ans entrainant des frustrations   au sein des commerçants, ajouter à cela l’impôt libératoire, la patente, la TVA, le bail, l’IS, les taxes foncières et centimes additionnels communaux également,  la gestion globale du marché on peut noter  le problème de gardiennage , le dépotage , l’assainissement  , l’éclairage dont la tutelle ne s’occupe de rien et extorque les commerçants de l’argent  au quotidien

De ce fait , la C U D leur a imposé l’un des leur à la gestion et le contrôle du beurre , crée le poste de coordonnateur général du marché à sa tête Alice Maguedjio avec des missions principales assignées  du coup ,  celle-ci refuse d’entrer dans la Mafia s’est sentie trahir ses collègues , elle est donc démis de ses fonctions plu tard à travers une note venant du délégué pour un motif fallacieux:  fabrication des faux documents d’autorisation de construire et d’émission d’ordre de recette supposées émanées de la C U D .

Elle est vite remplacée par Madame LODJIO qui occupe actuellement les fonctions de coordinatrice générale du marché mboppi . « Une mafia à ciel ouvert »

Les commerçants en victime résignées demandent à l’Etat de les considérer comme les acteurs du développement  qui cherchent leur pain et participe à l’évolution de la nation, de protéger leurs intérêts et faire appliquer le droit

L’ASCODYMM est solidaire pour une approche consensuelle vis-à-vis de l’Etat dans l’optique de trouver une solution à cette tentative de spoliation de leurs biens elle compte sur la justice de son pays.

Steve seke.  00237 699 700 112




 


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 321 articles | blog Gratuit | Abus?